Compétences et domaines d’intervention

  • Accident de la circulation : les victimes de la route représentent la majorité des victimes de préjudice corporel. Devant souvent faire face à des délais longs devant les juridictions pénales, elles se retrouvent par ailleurs désemparées et mal informées sur leurs droits face à des assureurs professionnels chevronnés, et dont les intérêts sont radicalement opposés à ceux des victimes. Procédure amiable ou contentieuse ? Juridiction civile ou pénale ? Dans quels délais la provision, puis l’indemnisation peuvent-elles être espérées ? est-il utile, ou nécessaire, de se faire assister par un médecin expert lors des expertises ? A chaque situation et selon chaque sensibilité correspond une procédure ; le plus grand soin est apporté à la qualité de l’information du client et à la gestion du dossier au mieux de ses intérêts.
  • Accident du travail : si l’égalité entre les victimes d’accident corporel est encore loin d’être acquise, c’est notamment en matière de droit du travail que cela se manifeste. La nécessité d’être bien conseillé est d’autant plus prégnante sur ce terrain que les procédures sont souvent très longues; le cabinet dispose des compétences pour vous faire indemniser au mieux.
  • Assurances : qu’ils interviennent en tant qu’assurance de responsabilité couvrant le préjudice causé par un tiers responsable, en tant que « prévoyance » couvrant l’incapacité de générer un revenu ou de rembourser les échéances d’un prêt, ou en tant que « garantie accident de la vie » selon des contrats onéreux mais couvrant la plupart des accidents, les assureurs sont omniprésents dans les procédures où le préjudice corporel est en jeu. Connaître leur fonctionnement, les marges de négociation et la jurisprudence applicable aux assurances est indispensable pour traiter tout dossier de préjudice corporel. Le cabinet est à même de vous représenter, de vous conseiller et de mener au mieux les actions contentieuses contre les assureurs.
  • Décès : que le décès survienne au volant, sur la table d’opération ou pour toute autre raison, la douleur des proches justifie une attention particulière pour permettre le deuil dans les meilleures conditions possibles. Le cabinet est à votre écoute et vous conseille efficacement afin que le marasme des procédures ne s’ajoute pas au poids du deuil et que vos intérêts soient gérés au mieux.
  • Erreur médicale et responsabilité médicale : les victimes d’erreur médicale et plus généralement de faute médicale partagent majoritairement le sentiment d’une « double atteinte » corporelle, la médecine ayant une fâcheuse tendance à considérer que le risque fait partie du traitement et que l’accident est inhérent au remède. Les situations sont multiples : défaut d’information, geste opératoire maladroit, accouchement mal pris en charge, traitement défectueux… et nécessitent une prise en charge très personnalisée : procédure ordinale ? pénale ? judiciaire ? en commission d’indemnisation ? le cabinet, expérimenté sur des dossiers de toute nature en la matière, vous apporte ses compétences et ses réponses sur l’opportunité de chaque procédure afin de mener toute action susceptible de réparer l’atteinte à la personne en lien avec une responsabilité médicale.
  • Handicap : le handicap tant physique que psychique est de mieux en mieux appréhendé à la fois par les juridictions et par les pouvoirs publics ; c’est cependant un domaine où l’expertise juridique est cruciale pour obtenir un résultat qui corresponde réellement aux droits de la victime. Trop de dossiers de handicap aboutissent encore à des indemnisations au rabais ou à une transaction déséquilibrée ; le cabinet est expérimenté sur tous types de dossiers de handicap y compris très lourds (amputation, paraplégie et tétraplégie, coma, atteintes neurologiques…), à même de vous informer et de défendre vos droits quelle que soit votre situation.
  • Infections nosocomiales: les infections survenues en milieu hospitalier concernent des milliers de victimes par an, en dépit de l’amélioration des mesures d’asepsie en vigueur dans les établissements ; parfois dramatiques et toujours indemnisées, la difficulté peut venir de la reconnaissance du statut de victime d’infection nosocomiale par l’établissement ou par l’ONIAM ; le cabinet a une expérience importante dans le domaine et défend les intérêts des victimes avec efficacité.
  • Victimes de délinquance et crimes : le procès correctionnel, et plus encore le criminel, est un moment particulièrement éprouvant pour les victimes de préjudices corporels. Au-delà de la question de l’indemnisation par le prévenu ou par un Fonds de Garantie, se pose la question de l’appréhension du rapport avec l’agresseur, de la présence ou non à l’audience, du déroulement et de l’issue des débats. Le cabinet est expérimenté devant les juridictions répressives et vous représentera avec dignité mais intransigeance, l’humanité et la sensibilité psychologique étant sur ces dossiers tout aussi importantes que les compétences.